BUVEZ-VOUS ENCORE L’EAU « POTABLE » DU ROBINET?

Eau du robinet rime désormais avec POISON

Les dernières études du CriiEAU* (Comité de Recherches et d’Informations Indépendantes sur l’Eau), sur l’eau que vous buvez (j’ai cessé depuis longtemps d’en faire consommer à ma famille) montrent que celle-ci non seulement se dégrade mais que ces dégradations sont de moins en moins prises en compte.

Et il reste, malgré ces alarmes près de deux millions de consommateurs qui paient pour une eau contaminée par un cocktail de polluants, dont l’agriculture est une source majeure. Et le bilan fondé sur les données du ministère lui-même et bien en dessous de la vérité.

La vérité :

1) Au sujet des pesticides :

« Le risque entraîné par les pesticides est celui de l’exposition à long terme, à des doses très faibles mais répétitives, avec des interactions possibles entre les différents pesticides. Les risques suspectés, sans qu’ils aient pu être démontrés à ce jour, pourraient être des cancers (leucémies notamment), des troubles du système nerveux ainsi que de troubles de la reproduction. »

Seulement 10 % du pesticide persiste sous sa forme moléculaire d’origine. Dès lors, les chiffres du ministère ne tiennent pas compte des 90 % restants qui, dégradés par les UV et les bactéries de l’environnement, ne sont pas détectables par les méthodes physico-chimiques conventionnelles.

2) Au sujet de la bactériologie :

« Les défauts de traitement de potabilisation (chloration) ou des canalisations endommagées dans le réseau peuvent entraîner la présence de bactéries responsables par exemple de troubles intestinaux. »

L’eau potable véhicule des menaces microbiennes (parasitoses etc.). Résistants à une chloration ordinaire, les Rotavirus et les Norovirus sont à l’origine de nombreuses épidémies de gastroentérites virales hivernales, de l’aveu même du ministère de la santé.

L’eau potable transmet également des gènes de résistances aux antibiotiques, héritage des deux tiers d’antibiotiques consommés en France pour le compte de l’élevage.

3)  Au sujet de l’aluminium :

« L’aluminium est utilisé sous forme de sels pour rendre limpides des eaux naturellement troubles. Bien qu’il n’y ait pas à ce jour de lien démontré entre l’exposition à l’aluminium et la maladie d’Alzheimer, par application du principe de précaution, il est recommandé de limiter les doses ingéré »

Bien qu’ils peuvent être remplacés par des sels de fer, les sels d’aluminium sont encore utilisés pour rendre limpides des eaux naturellement troubles. Il est pourtant « recommandé » d’en limiter les doses ingérées en raison d’une suspicion de lien de cause à effet entre l’aluminium et la maladie d’Alzheimer.

4)   Cocktail de substances chimiques

Outre les défaillances rencontrées, les traitements actuels des eaux destinées à la consommation s’avèrent inadaptés à la réalité de la pollution. Sous-estimée car réunissant un cocktail de substances chimiques aux sources multiples, mal identifiées et mal quantifiées.

* Le CriiEAU est une association pluridisciplinaire de scientifiques, de juristes et de personnes qualifiées proposant de nouvelles méthodes d’évaluation de la qualité de l’eau et diffusant une information indépendante des grands groupes de traitement et de commercialisation de l’eau.

4 thoughts on “BUVEZ-VOUS ENCORE L’EAU « POTABLE » DU ROBINET?

  1. Mel dit :

    Bonjour, que faites-vous boire à votre famille alors? J’ai un peu de mal à acheter autant de bouteilles en plastique, ça me dégoute de consommer quelque chose qui a été enfermé dans du plastique pendant parfois des mois, dans des conditions qu’on ignore (sous le soleil? à proximité de quels autres produits? et qu’est ce qui se dégage du plastique?). De plus, j’ai l’impression que le recyclage du plastique n’est pas aussi systématique, facile et sain qu’on nous le laisse penser. Je me sens coupable de jeter autant de plastique. Dans d’autres pays (comme la Belgique), il est encore possible d’acheter de l’eau dans des bouteilles en verre consignées, j’aimerais tellement qu’on remette ce système en place en France. En attendant, je consomme de l’eau du robinet que je filtre (mais ce système n’est pas du tout optimal!) J’aimerais tant qu’on puisse au moins boire de l’eau saine. Cela paraît irréel de souhaiter ceci dans une société où on nous a tellement fait travailler pour gagner en qualité de vie. Je crois qu’on s’est fait vraiment avoir et qu’on ne pourra pas faire marche arrière… Maintenant on en est à chercher le « moins pire ».

    1. admin dit :

      Les bouteilles en plastique qui contiennent de l’eau de Mont Roucous sont fabriquées sans phtalates depuis bien longtemps, et les filtres pour l’eau du robinet sont encore un gadgets marketing de plus proposé pour dépenser de l’argent pour rien, sauf que les filtres autrefois était en amiante!!! Regardez la composition des vôtres.
      Oui, nous en sommes rendu à chercher le « moins pire » depuis quelques années, il n’existe plus sur terre, d’eau non polluée, mais des eaux moins polluées que d’autres, des aliments moins pollués que d’autres, et ça change!
      avant je disais qu’il fallait manger du pain entier, que c’était meilleur pour la santé que le pain blanc, maintenant c’est l’inverse, et ne croyez pas que j’ai retourné ma veste! Mais étant donné que les pesticides restent dans la « coquille » extérieure du grain de blé, et que le blanc interne est beaucoup moins affecté, le pain blanc est donc moins « pesticidé » que le pain complet! Sauf Bio bien sûr, mais inutile de le répéter, nous n’avons plus le choix, il n’y a rien de BIO logique dans la nourriture bio, c’est simplement celle qui se rapproche le plus de celle que l’on mangeait il y a encore 50 ans!
      Pour les poissons de même, il faut mieux manger des petits poissons car leur taux de radicaux libres n’est jamais évacué, hors comme le plus gros mange le plus petit! Imaginez la quantité de radicaux libres contenu dans un thon (qui possède ceux de celui qu’il a mangé, qui possédait ceux de ceux qu’il a mangé, qui possédait…) donc sardines, maquereaux, etc mais pas de barracuda ou de thon ou de requin!

      1. Lovie dit :

        Knocked my socks off with kndgelowe!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *