CHIMIOTHERAPIE – PAR OU LE SCANDALE ARRIVE

Le massacre de la St chimiotherapy

chimio 2

J’ai toujours soupçonné les protocoles anticancéreux comme profondément irrationnels, manquant de bon sens et non seulement dangereux mais inducteur eux-mêmes de mort ! J’aurais bien voulu que l’on fasse l’expérience suivante dont je connais le résultat :

Il s’agissait de mettre sous chimiothérapie deux groupes de gens totalement sains d’esprit avec une bonne santé physique.

Le premier groupe aurait été composé de 50 sœurs de couvents, moines, lamas bouddhistes… bref des gens qui sont habitués à la prière et la méditation.

Le deuxième groupe aurait été composé lui, de 50 personnes anxieuses, nerveuses, stressant facilement, angoissées… mais toutes en bonne santé physique apparente.

chimioJe voulais démontrer deux choses :

–           Premièrement, que la chimio est dangereuse, qu’elle rend malade, mais que cette maladie se nomme « cancer », qu’elle est elle-même créatrice et

productrice de « cancer » sur le terrain  le plus faible du corps physique (exemple les poumons, chez un fumeur, mais aussi un non fumeur).

chimio 1–          Deuxièmement,  que le cancer ne se développe que chez les personnes angoissées et stressées, et que pour soigner un cancer, d’abord il ne faut surtout pas de chimio, mais qu’il faut un traitement psychique et non physique. Qu’il faut apprendre aux patients cancéreux à méditer et déstresser, changer la forme de leurs pensées négatives, inductrices de neurotransmetteurs inadéquats saturant tout leur système.

Mais personne n’a voulu mettre en œuvre le processus, ce que je comprends également pour beaucoup de raisons.

CHIMIOTHÉRAPIE: les dernières études

& les dernières recherches

chimio 3

D’autre part, il y a à peine 1 mois, je suis tombé sur cet article Par Michel Dogna dans la revue « Principe de santé » {Le journal de la médecine naturelle}:

En cherchant pourquoi les cellules cancéreuses sont si difficiles à éradiquer par les méthodes conventionnelles de traitement, des chercheurs de l’État de Washington en sont récemment tombés de leur chaise quand ils ont découvert par hasard la mortelle réalité concernant la chimiothérapie.

Selon les constatations de l’étude, en fait, la chimiothérapie ne traite ni ne guérit le cancer, mais active plutôt la croissance et l’étendue des cellules cancéreuses, les rendant beaucoup plus difficiles à éliminer après une chimiothérapie.

Cela présente une fois pour toutes la preuve irréfutable de la tromperie de l’industrie conventionnelle du cancer. Non seulement la chimiothérapie, qui est le menu unique de traitement du cancer aujourd’hui, apparaît selon l’étude un fiasco total, mais elle agit au détriment du malade cancéreux. Cette choquante découverte publiée dans le journal Nature Medicine, et qui a été soigneusement ignorée par la communauté scientifique dominante, éclaire en détail la manière dont la chimiothérapie oblige les cellules saines à libérer une protéine qui alimente les cellules cancéreuses, les faisant prospérer.

Peter Nelson, du Centre de recherche Fred Hutchinson sur le cancer, à Seattle, coauteur de l’étude, a expliqué : « Quand la WNT16B est sécrétée, elle interagirait avec les cellules cancéreuses proches et les ferait grossir, se répandre et, plus important, résister à toute thérapie ultérieure ».

Concernant cette découverte fortuite, il a ajouté : « Les résultats de notre équipe indiquent que les cellules saines environnantes peuvent même contribuer à une dynamique de développement de la tumeur en place. »

Le Dr Raghu Kalluri, auteur d’une étude similaire publiée l’année dernière dans le journal Cellule cancéreuse, a déclaré de son côté : « Toute manipulation dirigée contre les tumeurs peut par inadvertance augmenter le nombre de tumeurs métastatiques, c’est ce qui tue les patients au bout du compte. »

Doit-on s’étonner alors que trois médecins sur quatre étant atteints d’un cancer refusent les traitements chimio ?

CONSEILS PRATIQUES

Que faire? car il ne s’agit pas simplement de mettre en garde mais il faut aider maintenant ceux qui savent et qui ont toujours besoin d’aide .

Bien sûr il y a la méditation, à mon avis, la plus grande alternative à toutes les médecines modernes, Apprendre à méditer quotidiennement change la vie, change les pensées et nous fait voir la vie et la mort d’une façon radicalement différente.

La méditation est la clé de la guérison du cancer

IMGP9116

Elle stop la prolifération des cellules cancéreuses et par une alimentation adéquate, permet leur élimination. Je crois que ce qui est encore plus important dans ce choix, c’est qu’il est définitif. Il n’y a aucun risque désormais de « rechute »ou « métastases » car vous avez été au cœur même de la création des cellules cancéreuses qui est l’angoisse, l’anxiété et le stress.

Voici pour terminer quelques aliments qui vous aideront à l’élimination définitives de ces cellules aussi diaboliques que vos pensées négatives l’étaient.

chimio contre Anti-cancer

# 1 céleri

Le céleri est un aliment idéal pour les collations, soupes, et dans presque tous les plats. Mais quand vous cherchez à obtenir le plus de nutriments, essayez cru. Ce légume est riche en vitamines, minéraux et autres nutriments, voici deux de ses principaux composés : apigénine et lutéoline . Ce sont nos flavonoïdes amicales, et elles facilitent l’activité anti- cancer en aidant les cellules cancéreuses cibles du système immunitaire.

Essayez de consommer du céleri avec du beurre d’amande. C’est une combinaison savoureuse, et lorsqu’ils sont consommés avant le coucher, cela peut aussi aider à guérir l’insomnie .

# 2 Bleuets

Les bleuets sont presque une évidence de les mentionner dans ce blog. Parce que, tellement d’articles ont été écrits sur leurs propriétés anticancéreuses que cela  fait tourner la tête . Mais au cas où certains d’entre vous n’ont pas encore essayé , voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez .

Les bleuets sont de 600 espèces différentes, et ils sont tous emballés avec des antioxydants . Les antioxydants, tout comme les flavonoïdes ci-dessus, travaillent en neutralisant les molécules de votre corps que peuvent endommager votre ADN . Si elles endommagent votre ADN , cela peut souvent provoquer une mutation dans une cellule, et lorsque cela se produit , les cellules cancéreuses peuvent se développer.
Au-delà des antioxydants, il a également de fortes propriétés angiogéniques. L’angiogenèse c’est lorsque les vaisseaux sanguins se ramifient actuellement, il y a création d’un réseau plus vaste de notre système circulatoire. C’est très bien, mais quand quelqu’un développe un cancer, l’angiogenèse peut nourrir les cellules cancéreuses en les nourrissant avec de l’oxygène. Les aliments alors, hautement transformés peuvent promouvoir l’angiogenèse vers les cellules cancéreuses , tandis que les aliments comme les bleuets aident à surveiller / inhiber la croissance de ces réseaux de vaisseaux sanguins .

# 3 Myrtilles

Essayez détaler des myrtilles sur votre gruau le matin. Elles vont aussi très bien avec la menthe , le cacao , les graines de citrouille et la noix de coco.

  # 4 curcuma

Le Curcuma est une épice très sous-estimée. Le niveau d’inhibiteurs angiogéniques ( que des « trucs » qui contribuent  à ralentir la croissance du cancer ) et des antioxydants dépassent de beaucoup ceux contenus dans  les autres aliments. Au-delà de cela, des propriétés anti-inflammatoires puissantes qui vous aident à réduire votre risque de cancer et de maladies du cœur ( ainsi que beaucoup d’autres) .

Essayez cette délicieuse recette « Sauté de poulet au curcuma ».

# 5 le thé vert

Le Thé Matcha est étonnamment une apparition rapide dans le monde de la boisson marketing . Starbucks , le café Peets , et beaucoup d’autres offrent maintenant cette savoureuse boisson remplie d’anti cancérigènes . En plus d’être mon thé préféré par goût, il est aussi mon favori en raison de son effet sur ​​la façon dont je me sens. Après avoir bu, votre corps va commencer à décomposer la graisse pour créer de l’énergie et vous aurez une longueur d’avance en bonne santé, donc si vous cherchez un remplacement pour le café, c’est votre boisson.

Ma recette préférée pour cette boisson est de mélanger une demi cuillère à café de poudre de matcha avec 3/4 tasse d’eau, de lait de soja 1/4 de tasse. Puis ajouter un peu de miel pour sucrer un peu. Remuez avec un batteur à œufs ou le mettre dans un mélangeur à fouetter et le faire bien mélangé. Servir chaud ou froid.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *