Un commentaire sur « PERSONNE NE PEUT VOUS OBLIGER A VACCINER VOTRE ENFANT » qui mérite une réponse

Suite à mon article http://www.bienetravie.com/personne-ne-peut-vous-obliger-a-vacciner-votre-enfant/

Le commentaire: Envoyé le 04/04/2012 à 3:27      Jackie
infovaccin.fr/
gestionsite@infovaccin.fr
109.222.45.137

Bonjour,
Je me permets de relever quelques erreurs dans votre article qui, cependant, reste très intéressant : l’article R 3111-17 du CSP ne règlemente nullement la responsabilité du médecin vaccinateur, mais les conditions d’admission d’un enfant en collectivité au regard des obligations vaccinales ; il n’existe pas de loi vous autorisant « à porter plainte contre le ministère de la santé publique qui possède à cet effet un « bureau d’indemnisation pour les victimes ou parents de victimes suite à une vaccination obligatoire » » mais l’article L3111-9 qui permet « la réparation intégrale des préjudices directement imputables à une vaccination obligatoire » via l’ONIAM (Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales) institué à l’article L1142-22 ; vous employez fréquemment le mot « DTPolio » qui est une marque déposée au lieu de DTP qui signifie Diphtérie-Tétanos-Polio en abrégé, etc.
Enfin les textes en bleu, notamment le courrier à faire signer par le médecin, sont des copies de textes rédigés par les juristes de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) et publiés sur son site. Or vous ne citez jamais cette source, même pas dans les liens.
Je vous conseille de lire cette page : http://www.infovaccin.fr/legislation_vaccinale.html qui explique les textes de loi de façon claire et précise, ainsi que cette page http://www.infovaccin.fr/alerte_DTP_susp.html sur l’indisponibilité du DTPolio®.

Vous dites : «  l’article R 3111-17 du CSP ne règlemente nullement la responsabilité du médecin vaccinateur mais les conditions d’admission d’un enfant en collectivité au regard des obligations vaccinales ».

1)      J’ai dit que c’était l’article L 3111-9 du code de Santé Publique qui rendait « le médecin non responsable de procéder à des vaccinations obligatoires. ». Donc qui rend le médecin RESPONSABLE de procéder à des vaccinations NON obligatoires.

Comme celles qui se pratiquent actuellement sans même en avertir les parents ni le concerné, le vaccinateur ! Qui souvent n’est même pas au courant de sa responsabilité engagée !! C’est pour cette raison qu’il faut lui rappeler.

 

2)      l’article R 3111-17 du CSP (Code de Santé Publique) se réfère comme vous le dites à juste titre en effet à « l’admission d’enfants en collectivités, » MAIS PAS au regard des « obligations vaccinales » !! mais des « vaccinations obligatoires », ce qui est complètement différent dans le sens induit!

En effet ces termes que vous employez pourraient faire croire que ce sont toutes les vaccinations qui sont obligatoires : Obligations vaccinales = Obligations de se faire vacciner. Ce qui est complètement faux.

Encore une fois, on insinue dans l’esprit des gens que tous les vaccins sont obligatoires dans la petite enfance, en tous les cas pour ce qui est du pentavalent ! Car sur plusieurs cites officiels comme celui de la mairie d’Issy Les Moulineaux, c’est écrit noir sur blanc que ce vaccin est OBLIGATOIRE (je me suis d’ailleurs plaint au web-master (qui a promis de corriger), alors qu’il ne peut être que « RECOMMANDE » au regard de la loi qui est claire à ce sujet.

Et on ne le répétera jamais assez : LE VACCIN Pentavac (ou  InfanrixHexa) ACTUELLEMENT DIT « OBLIGATOIRE » N’EST PAS « OBLIGATOIRE »!

voir : http://www.bienetravie.com/personne-ne-peut-vous-obliger-a-vacciner-votre-enfant/

3)      La différence ne vous choque peut-être pas parce que vous n’avez pas pris la mesure de la dangerosité de la vaccination… bizarre… par rapport au bénéfice qui en est soi-disant tiré, faut-il vous le rappeler? de plus en plus remis en question car elle n’est pas seulement nulle, mais négative les derniers articles d’immunologistes indépendants, (très rares car cette classe n’appartient qu’aux laboratoires eux-mêmes, question d’être rémunéré bien sûr), démontrent scientifiquement que la « sapage » systématique du système immunitaire naissant de l’enfant créé par les vaccins est en fait contre productif puisqu’il va rendre cet enfant amoindri, sans barrière naturelle, et susceptible « d’attraper » ou plus exactement de « développer » des terrains propices aux infections.

Vous faites partie de la LNPLV mais vous parlez comme les gens payés par les laboratoires… double casquette?

 

Vous dites : « il n’existe pas de loi vous autorisant « à porter plainte contre le ministère de la santé publique »… ? Étonnant quand même une telle affirmation, vous oubliez que nous sommes dans une démocratie, je sais que certains parlementaires voulaient faire voter, il n’y a pas si longtemps, une loi pour interdire tout commentaire ou livre qui vont « contre » la vaccination !! Mais le lobby pharmaceutique devrait faire attention à ne pas pousser le bouchon trop loin ! Vous avez vu ce qui s’est passé pour la dernière tentative de Bachelot avec ses vaccins de grippe ! Pour qui roulez-vous?

Les gens-moutons sont de moins en moins nombreux, et de nos jours, les médias au service des gouvernants sont de moins en moins lus et écoutés ! Chacun peut, s’il le souhaite, se documenter librement ! Si ça n’était pas le cas, j’en serais moi-même encore à faire la queue pour faire vacciner mon enfant le plus rapidement possible.

Désolé de vous contredire mais je peux porter plainte contre le ministère de la santé publique si je le souhaite, ça n’est pas à vous de m’en donner l’autorisation! et je vous assure que le tribunal acceptera ma plainte, renseignez-vous !

Si je ne porte pas plainte, croyez vous que cet office me contactera lui-même pour m’indemniser ? « l’Office national d’indemnisation des accidents médicaux, des affections iatrogènes et des infections nosocomiales » comme vous le nommez si justement, inclus les termes : « bureau d’indemnisation pour les victimes ou parents de victimes suite à une vaccination obligatoire » que j’emploie à juste titre, car :

1)       je m’adresse à des gens qui n’ont pas spécialement de bagage juridique

2)      l’Office en question et dont vous parlez, se garde bien de nommer les VACCINATIONS » dans son titre, ce qui pourrait faire croire encore une fois que les vaccinations n’ont pas d’effets secondaires et que si elles en ont, il n’y a personne pour les indemniser, tout est fait dans ce but en France.

Drôle de critique pour quelqu’un qui se revendique de la LNPLV

 

Vous dites : « vous employez fréquemment le mot « DTPolio » qui est une marque déposée au lieu de DTP qui signifie Diphtérie-Tétanos-Polio en abrégé, etc. »

1)      C’est faux, J’ai employé le mot DTPolio® le «® » signifie « marque déposée » et non le mot « DTPolio » comme vous le prétendez que je n’ai jamais utilisé, puisque vous cherchez la petite bête, soyez honnête vous-même !

2)        Vous dites que je l’emploie « fréquemment » au lieu de DTP, j’ai employé le mot DTPolio® 3 fois dont une fois à mauvais escient en effet et j’ai corrigé cette erreur d’orthographe, quand au mot DTP il est employé lui 12 fois dans mon article.

Les lecteurs jugeront. Mais si vous n’avez que de tels griefs, vous feriez mieux de passer votre temps par exemple à vous renseigner vraiment sur la vie de Pasteur voir http://www.bienetravie.com/pasteur-escroc/

Ou sur les vérités derrière les vaccinations!

à moins que vous ne travailliiez vous-même pour le lobby pharmaceutique, conflit d’intérêts sont devenus monnaie courante, on avoue un métier, et on se garde bien de dire qui nous subventionne pour répandre des mensonges.

En tout cas, votre attitude est très ambiguë et j’en réfèrerai la la ligue.

 

Vous dites : « Enfin les textes en bleu, notamment le courrier à faire signer par le médecin, sont des copies de textes rédigés par les juristes de la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) et publiés sur son site. Or vous ne citez jamais cette source, même pas dans les liens. »

  • –          Ils n’en sont pas moins utilisables et VERIDIQUES !! Vous semblez l’ignorer et en tout cas vous ne confirmez pas leur vérité et leur possibilité d’utilisation!?
  • –          Vous défendez les droits d’auteurs de la LNPLV maintenant , il est temps! Et vous le faites en faisant croire qu’il y a une sorte d’INTERDICTION à révéler ce texte sans autorisation de l’auteur, Donc une restriction à sa publication! Or c’est exactement le contraire des intentions de l’auteur et de la LNPLV – Ha ha ha ! Elle est bonne !
  • –          et la LNPLV, Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations j’en fais partie!
  • –          Et je conseille à chaque lecteur de la copier et la recopier sans y mettre l’auteur, (vous ne pensez quand même pas que l’on va mettre ces détails sur la lettre signée par le médecin dans le carnet de vaccination !! Un peu de bon sens).
  • –          de la distribuer partout et d’en parler le plus possible, c’est ça la véritable information ! Et celui qui a pondu ce texte le souhaite AINSI ! qui est disant le en passant (rendons hommage à Caesar) Maitre Jean-Pierre JOSEPH, avocat au barreau de Grenoble, dont le livre : « VACCINS ON NOUS AURAIT MENTI ? » aux éditions « TESTEZ éditions » vous laissera pantois sur l’outrecuidance des lois Françaises qui protègent les laboratoires pharmaceutiques contre les lois Européennes qui elles INTERDISENT ce que les lois Françaises rendent OBLIGATOIRE. Voir également à ce sujet : http://www.bienetravie.com/obligation-vaccinale-anticonstitutionnelle/
  • –          Maitre J.-P. JOSEPH demande lui-même que les gens fassent et utilisent des photocopies de cette lettre sans spécialement indiquer son nom ni celui de la LNPLV ! A condition de ne pas changer son texte bien sûr !
  • –          Une multitude d’autres sites font également référence à cette lettre car il faut qu’elle soit diffusée le plus possible afin que les parents soit au courant et prennent une décision en connaissance de cause.
  • –          En plus je donne une méthode d’utilisation de cette lettre.
  • –          L’information massive et NON COPYRIGHT de la vérité vous ennuie-t-elle à ce point ?

Vous n’êtes certainement pas un défenseur de la ligue contre la vaccination obligatoire ! comme vous le prétendez

Haaa vous êtes vraiment risible dans votre commentaire sur MES erreurs,  comme ce proverbe vous sied à merveille: « Vous voyez la paille dans l’œil des autres mais vous ne voyez pas LA POUTRE que vous avez dans le vôtre ».

One thought on “Un commentaire sur « PERSONNE NE PEUT VOUS OBLIGER A VACCINER VOTRE ENFANT » qui mérite une réponse

  1. Jackie dit :

    Je vous remercie d’avoir corrigé certaines des erreurs de l’article d’origine… et de citer maintes fois la LNPLV dans votre réponse publique ! Cela compense l’absence de références dans l’article.
    Je ne répondrai pas au reste.
    Bien cordialement. Jackie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *