LE SECTAIRE GEORGES FENECH DANS LA LIGNE DE MIRE DU PARLEMENT AMERICAIN

Voici Adolph Hittler, un sectaire dangereux par excellence, contre l'expression de penser et contre les minorités religieuses.

Le 28 octobre 2011,

Voici GEORGES FENECH un sectaire dangereux par excellence, contre l'expression de penser et contre les minorités religieuses.

un courrier officiel du parlement américain (US CONGRESS) a été envoyé au premier ministre François Fillon.

Elle met en cause directement GEORGES FENECH et « ses » agissements avec « sa » MIVILUDES (si vous voulez en savoir plus sur cette clique de gourous cliquez ici).

Ce courrier officiel dont  je cherche à obtenir l’original, et très direct et ne embarrassasse pas comme le premier (voir si dessous) de formules diplomatiques. Il stipule

1)      les « dérives nombreuses » de la soi-disant lutte antisecte française menée par GEORGES FENECH et la MIVILUDES,

2)      les membres du congrès soulignent qu’ils interviennent « en tant qu’allié de la France et pour la protection des libertés fondamentales »,

3)      le parlement américain demande finalement

4)      la dissolution pure et simple de la MIVILUDES

5)      la fin des subventions gouvernementales aux associations antisectes dont les actions sont « contraires à la Constitution de la République française et aux obligations internationales de la France ».

 

LA France récidive

Ca n’est pas la première fois qu’un tel courrier est envoyé des USA vers la France : « patrie des droits de l’homme », mais le courrier précédent qui date du 20 May 2010 fut envoyé directement du Congrès des Etats Unis à l’Ambassadeur de France à Washington, il était donc teinté de diplomatie, ce qui n’est pas le cas avec ce dernier.

Cette lettre du congrès à l’ambassadeur de France en poste aux Etats Unis, j’ai réussi à l’obtenir avec beaucoup de difficulté à l’époque par un membre du congrès, voici la copie intégrale de l’original !

Notez que l’ayant transmise aux médias, personne n’a voulu la rendre publique, aucun média n’a osé la publier, pourquoi ?

Déjà avant les dernières frasques de la MIVILUDES qui vit intervenir 70 gendarmes en armes de bataillon anti-terroriste chez une dame qui pratiquait le Reiki avec quelques patients cela fit grand bruit sur le net mais peu bien sûr dans les médias.

Dans la lettre adressée à Pierre Vimont l’ambassadeur en poste par les membres du Congrès américain, ceux-ci s’étonnaient déjà et s’inquiètent de voir le pays qui se dit « le pays des droits de l’homme et de la liberté » et surtout de la liberté d’expression, se doter de plusieurs organismes qui ressemblent plus à des milices autoritaires dans leur comportements et qui ramènent la France au pays de l’inquisition et de la « chasse aux sorcières » !

 

Ces organismes s’appellent UNADFI et surtout la très virulente et intolérante « la secte MIVILUDES » dirigée par GEORGES FENECH

et oui, c’est étonnant que l’on retrouve dans le  comportement de cette MIVILUDES les aspects qu’elle prétend reprocher aux autres,(et qui n’ont souvent rien de se comportement en plus !!).

TRADUCTION:

CONGRES DES ÉTATS-UNIS

Son Excellence Pierre Vimont
Ambassadeur de France
4101 Reservoir Road, N.W.
Washington, D.C. 20007

                            20 mai 2009

Cher Monsieur l’Ambassadeur Vimont,

C’est en tant que Membres du Congrès que nous vous écrivons pour vous faire part de notre profonde inquiétude au sujet du récent rapport intitulé « La justice face aux dérives sectaires » rédigé par M. Georges Fenech, président de la MIVILUDES, une Mission Inter-Ministérielle de Vigilance, créée sous l’égide du Premier Ministre pour lutter contre les dérives sectaires. Le rapport que M. Fenech a adressé au Premier Ministre, auquel viennent s’ajouter de nouveaux rapports du gouvernement visant à classer certaines nouvelles communautés religieuses comme « sectes », soulèvent de sérieuses inquiétudes quant à la protection des droits de l’individu à la liberté de religion en France.

Au début de cette année, Le Parisien a publié un article disant que M. Fenech annonçait ouvertement son intention de mettre en place une liste officielle des sectes afin de créer un « système de référence des mouvements et des pratiques présentant des comportements sectaires ». Dans le rapport que M. Fenech a remis au Premier Ministre, il vise ces sectes en recommandant des mesures spécifiques à leur encontre, notamment celles sensées protéger les enfants des croyances de leurs parents et protéger les individus que la MIVILUDES considères comme vulnérables à la « sujétion psychologique ».

Le fait de désigner comme sectes des croyances et des communautés religieuses particulières, et restreindre la liberté d’un individu en l’empêchant de choisir et de changer son ou sa croyance est en contradiction avec les règles internationales sur la liberté de religion. Il est clair que de telles recommandations révèlent un parti pris délibéré contre un grand nombre de communautés religieuses et leurs adhérents et imposent des restrictions arbitraires sur les droits de l’homme de tout individu.

Nous vous rappelons qu’une mission parlementaire sur les sectes a établi, en 1995, une « liste noire » similaire sur les sectes, laquelle a été officiellement rejetée en 2005, par une lettre circulaire du Premier Ministre de l’époque, M. Jean-Pierre Raffarin. Non seulement l’établissement d’une nouvelle « liste noire » représenterait un  énorme pas en arrière pour la liberté de religion en France, mais cela irait à l’encontre des droits de l’homme les plus fondamentaux.

Le Gouvernement de la France est un allié des États-Unis car il partage notre volonté de garantir les libertés fondamentales de l’homme, et c’est à ce titre que nous lui recommandons sincèrement de veiller à ce que toute nouvelle politique touchant à la liberté de religion de l’individu reste en conformité avec les obligations internationales de la France.

Nous vous remercions pour le temps que vous avez consacré à nos préoccupations et restons à votre disposition pour en discuter plus en détail.

Recevez, Monsieur l’Ambassadeur, nos respectueuses salutations.

Trent Franks
Frank R. Wolf
Dan Burton
Gus M. Bilirakis
Diane E. Watson
Bob Inglis

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *