la vérité sur les leaders politiques

Des gouvernements qui montrent enfin leurs vrais visages.

Il faut se rendre à l’évidence, le gouvernement de chaque état, et la vérité sur les leaders politiques qui les composent, de gauche comme de droite, militaire ou démocratique n’ont qu’une seule vue à long terme, leurs bien-être à titre personnel, et à court terme, raconter n’importe quoi pour durer le plus longtemps possible au pouvoir et aux accès aux profits matériels de toutes sortes.

 

la vérité sur les leaders politiques:

Ils n’ont aucune éthique, aucune morale et la preuve nous en est donnée tous les jours, avec des mensonges qui s’entassent les uns sur les autres.

La masse des gens-moutons sont des suiveurs, et la peur et l’insécurité sont les deux moyens de pression qui leur sont imposés.

Quand ils se sont acharnés sur Stroskan, ceux qui étaient prêts à l’élire comme président, le traitant de tous les noms, lui auraient ils demandé de mener sa politique avec intégrité et respect ? Personne ne lui aurait demandé, personne ne demande cela à un candidat quel qu’il soit! Alors ? A qui la faute?

Mais la plupart ne veulent pas se poser les questions qui les font se remettre en question. Les gens-moutons se contentent de suivre ce qu’on leur dit de faire.

Les autres sont mis à mal, traités de rebelles et de gourous par des chiens de garde du style Georges Fenech avec sa Miviludes.

Ceux qui ont compris ce qui se passe vraiment dans le monde dans lequel ils vivent, risquent leur vie à répandre la vérité, les pouvoirs en place ont plus peur de ces gens là que des extrémistes de tout poils qui leur servent de prétexte pour introduire eux-même l’insécurité et ainsi pousser les gens-moutons à demander eux-mêmes, la suppression des libertés pour une pseudo sécurité à rétablir pour plus de répression, plus de police, plus de militaires, plus de lois destinées seulement à brider ceux qui pourraient leur faire de l’ombre.

Les perturbateurs éveillés risquent seulement de réveiller les endormis vaccinés médicamentés lobotomisés, fumant et regardant le foot et souvent surendettés, ces bons gros produits de la société de consommation qui ne servent que de chair à canon ou de rideau de protection à ceux qui les rendent esclaves.

Plutôt la servitude et sa petite tranquillité personnelle à  la liberté et le devoir de combattre pour la garder!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *