C’EST RISQUER 5 FOIS PLUS SA VIE que de manger 5 fruits et légumes par jour.

« Le problème, lorsque vous mangez comme on vous le recommande à la télé, cinq fruits et légumes par jour:

  1. Ça n’est pas qu’il faille les trouver… quoique!
  2. Ça n’est pas qu’il faille les manger… quoique!
  3. Ça n’est même pas que les petits et les ados sont écœurés et ne veulent plus en entendre parler… quoique!
  4. Ça n’est pas que vous soyez stupides  écouter ce que l’on vous raconte à la télé… Quoique!

 

C’est que ces fruits et ces légumes-là sont chargés de pesticides et pas des moindres, mais pas seulement ! La plupart au jour d’aujourd’hui sont commercialisés par « MONSANTO » un industriel (j’y reviendrais) qui à commencé ses premiers pas dans la production de produits chimiques mortels pour les militaires, (comme le gaz moutarde ou les autres gaz employés déjà au Vietnam).

 

Les fléaux dont personne ne parle:

Des pesticides qui sont tous, maintenant on le sait, provocateurs des effets cancérigènes, des maladies auto-immunes, des deux plus grandes plaies qui vont avoir lieu en ce 21ème siècle:

 

  • L’atteinte du cerveau avec comme conséquence la maladie d’Alzheimer d’une part. (Regardez les chiffres de la progression actuelle). Pour cela et en temps que naturopathe holistique, je fais bénéficier mes patients qui le souhaitent d’un traitement préventif et naturel, il va de soi.

 

  • L’atteinte de l’appareil reproductif mâle avec comme conséquence directe, les spermatozoïdes dans le liquide séminale ils sont plus rares, plus difformes et moins mobiles.

 

L’express l’un des rares média à en parler, et cela remonte à décembre 1997 ! relate une étude de 1992! (et il a du se faire tirer l’oreille car entre 1992 et 1997, on n’en parle pas, et entre 1997 et 2011, idem!) :

Rendez-vous compte que cet article relate des faits vieux de 20 ans!! et que nous n’avons rien d’autre!! N’est-ce pas étrange?

« La première étude mondiale sur le sujet, publiée en 1992, avait provoqué des réactions incrédules et des sourires narquois […] elle vient pourtant d’être confirmée par une enquête américaine. En cinquante ans, la quantité de spermatozoïdes par éjaculation a diminué de moitié aux Etats-Unis […] » en France, la concentration en spermatozoïdes est passée de 90 à 60 millions par millilitre. Mais surtout, cette chute est à la fois quantitative et qualitative. »

 

On a gagné!

Ha ha ! On bat les américains, chez nous 30% de baisse, chez eux 50% ! Quel réconfort ! Mais n’oublions pas que nous sommes un pays latin ! On ne pouvait pas faire moins bien, notre honneur étant en jeu ! Bref trêve de « matchoterie », la situation est grave. Et depuis ? C’est le black out ou il y a bien quelques articles ici ou là, mais on nous ressort les mêmes chiffres ! Exactement comme je le fais ici, mais j’ai au moins le mérite de le dire!

 

En 1977, par exemple, en Californie, des ouvriers viticoles sont devenus stériles après avoir manipulé un pesticide.
On soupçonne effectivement des «imposteurs endocriniens» – des substances chimiques aux propriétés antiandrogéniques – qui perturberaient la régulation de l’appareil génital. Parmi ces produits, il y a des pesticides, mais aussi des fongicides, des détergents de lessive, des composants de matières plastiques, etc…

 

Je vais vous dire un secret:

à vous de le vérifier, gardez-le en tête quand on vous parle, ou plutôt ne parle pas des choses très graves qui se passent…  j’ai, mais je n’engage que moi dans cette hypothèse, c’est pour cela que je vous demande de vérifier par vous-même, j’ai constaté que les médias ont l’obligation de ne pas parler des sujets qui abordent « l’extermination d’une grande partie de l’espèce humaine ». Si vous n’avez pas le temps de le vérifier, je vous en reparlerai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *