TOTAL ET SHELL DIGERENT LE DELTA DU NIGER

TOTAL ? LA TOTALE !

Injustice incroyable!

D’après le rapport d’un collectif d’organisations non gouvernementales (ONG) en poste au Nigéria, il est fait état de dégâts sur l’environnement saccagé, destruction des forêts, fuites (volontaires ?) de pétrole  et sur les peuples que l’on déplace au grès des besoins de 3 compagnies pétrolières : TOTAL, ENI et SHELL

SHELL

Ce dernier par exemple a obligé la grande tribu Goi à quitter et même abandonner définitivement leurs terres ! A cause de fuite en 2004, puis à nouveau en 2008, et puisque ça marchait encore en 2009. Or ces terres étaient des terres cultivées qui ne servaient pas seulement à cette communauté mais nourrissaient une grosse partie des peuplades du Delta du Niger qui ont du, soit quitter aussi leurs habitations, soit aller chercher du ravitaillement ailleurs ! Et tout cela en toute impunité, car en fait, ces 3 compagnies qui se partagent le gâteau Nigérien avec le consentement des dirigeants qui bradent leur pays pour se faire des millions sur son dos, représentent, pour l’instant la sécurité en énergie de toute la zone Europe !

 

Torchage :

AVANT

PENDANT

APRES

Eni et le déni de santé des autochtones.

En 2005 et depuis, alors que la compagnie Italienne Eni, une multinationale  d’une force redoutable, a été informée au sujet de la dangerosité du « torchage » de gaz, elle continue cette méthode au milieu de la population, faisant fi de la santé des autochtones qui n’ont qu’à se taire ou dégager. Et par devant et pour ses actionnaires, Paolo Scaroni le PDG, avait promit et garanti en mai dernier d’abandonner le « torchage », aujourd’hui, rien à été fait dans ce sens. Les promesses sont suffisantes pour que les bailleurs de fonds dorment sur leurs deux oreilles, surtout avec ce que cela rapporte.

Paolo Scaroni a rencontré avant hier  le président angolais José Eduardo dos Santos à Luanda, L’angolas est le prochain sur la liste mais le coup de maitre de ENI, qui a hier pris son envol à la bourse de Milan, alors que les marchés sont moroses, c’est la découverte d’un fabuleux trésor ! Un gisement gazier « géant » au large du Mozambique, la « plus grande découverte jamais effectuée » par le groupe, ce qui promet la continuité du saccage sans vergogne.

 

Mensonge éhonté TOTAL c’est la TOTALE !

Plus c’est gros plus ça passe ! Sur le Web, Total se permet d’écrire que la compagnie se félicite de « relations cordiales » avec les tribus locales, or sur place les représentants au bas de l’échelle, des communautés autochtones ne donnent pas le même son de cloche! Et l’enquête qui en ressort ne relate pas la même réalité, ou les deux ne parlent pas du même endroit !! En 2006 il y eu une vague d’expulsions forcées suite à des accidents provoqués, sur les populations gênantes, en les déplaçant de force, (il suffit de payer la police pour qu’elle le fasse) Total a coupé les moyens de subsistance à des milliers de gens dans leur propre pays ! Total n’a donné aucune compensation, malgré un « protocole d’entente » qui avait été signé entre la compagnie et les communautés locales, en 2010, la population de plus en plus contrainte et jamais compensée organise une manifestation pacifique monstre, c’est grave pour TOTAL, la décision est prise rapidement, il faut stopper tout de suite cette hémorragie, ce genre de manifestation, et pourquoi pas dans le sang puisque l’on parle d’hémorragie! C’est la meilleure façon de contrôler la situation. La force est du côté des civilisés de toute façon ! Alors résultat: plusieurs morts et plusieurs blessés vont leur passer l’envie de se plaindre !

 

Ce qui me fait bondir,

C’est que lors de guerre et de catastrophes naturelles déjà assez nombreuses chez des populations qui souffrent en plus la difficulté de simplement vivre au jour le jour, les ONG sont présentent.

Pourquoi les ONG sont présentent

alors qu’il n’y a ni guerre ni catastrophe

En effet, il n’y a aucune guerre, aucun conflit, aucune catastrophe, mais les compagnies pétrolières agissent comme des barbares, un vrai fléau, et pendant que ces multinationales s’engraissent par milliards de dollars en pourrissant notre terre, vous citoyen d’ici, êtes sollicité par ces ONG, afin d’aider ces peuples que TOTAL et ces comparses font CREVER!

A notre époque où l’on critique l’esclavage du temps passé, où l’on « exploitait » l’Homme contre sa nourriture, au moins on le maintenait correctement en vie pour qu’il puisse travailler .

De nos jours des compagnies qui ont pignons sur rue ou plutôt grattes ciel sur Manhattan, ne font strictement rien, pour protéger les populations qu’elles viennent mettre en danger, ne les font pas travailler non plus, mais elles sont une gêne, et ces compagnies, plus ou moins discrètement cherchent à les éliminer tout simplement et la preuve est là !

Cet exemple de Shell n’est pas triste non plus :

 

C’est SHELL que j’aime, quand on veut l’élimination pure et simple.

Voici relaté par toutes les ONG, tous les défendeurs des droits des peuples oppressés, les faits d’Amnesty International:

En 2008, la compagnie Shell doit répondre de deux déversements d’hydrocarbures (volontaires ?) à Bodo, en pays ogoni, dans le Delta du Niger. Selon une évaluation indépendante, la quantité de pétrole échappée de l’oléoduc aurait pu atteindre les 4 000 barils par jour. D’après Amnesty International, la compagnie, dont les profits pour juillet – septembre 2011 s’élèvent à environ 5,2 milliards d’euros, a initialement fourni 🙁tenez-vous bien, vous allez en tomber sur le cul !) 50 sacs de riz, des haricots, du sucre et des tomates en guise d’aide humanitaire. Sans réparation, ni indemnisation autre depuis lors, les habitants de Bodo ont ouvert une procédure judiciaire auprès des tribunaux du Royaume-Uni cette année. Le 10 novembre dernier, Amnesty International et le Centre nigérian pour l’environnement, les droits humains et le développement (CEHRD) déclarèrent que Shell devait s’engager à effectuer un versement d’environ 722 millions d’euros pour initier la première phase de dépollution dans le Delta du Niger.

 

Le prix du pétrole n’est pas cher payé en comparaison!

Il est donc clair que ces multinationales, les pays dont elles sont issues, et le gouvernement Nigérian lui-même, portent la lourde responsabilité de drames qui se déroulent  sous nos yeux.

Mais 20% de notre plein d’essence provient d’un pétrole qui même si cela vous est difficile pour payer, ne coute pas grand-chose en Euros comparé aux prix payé par les Êtres Humains là-bas, aux souffrances que NOUS leur infligeant parce que c’est NOUS qui demandons ce pétrole, sans la demande, tout ceci n’existerait pas…

 

 

CONCLUSION

Pensez-y quand vous allez dans votre hypermarché, regardez ce pétrole qui coule dans le réservoir derrière le siège de vos enfants… ce pétrole est chargé de violence, de haine, de rage, de profit, d’usurpation, de manipulation etc… Comment faire autrement ?

 

N’en restons pas au constat mais allons encore plus loin…

Il est tant d’y penser, de revoir notre façon de nous comporter face à ces abus d’un autre âge dont NOUS sommes responsables, pensons autrement, voyons ce que nous pouvons faire à notre niveau, pour eux, contre ces compagnies malpropres, et pour nous, en changeant notre mode de vie. D’ailleurs nous n’en serons que plus heureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *